Year One BANDIT
03-06-2008

ImageLa mode des Muscles Cars remis au goût du jour, tant au niveau sécurité que sur le plan esthétique, est pleine effervescence. Year One surfe sur cette vague et propose des Pontiac Trans Am de 1977-79 pour le moins pétillante, badgées Burt Reynolds en hommage au film « Cours après moi, Shérif ».

Prenez tous les ingrédients (de la voiture à l’acteur) d’un film au succès planétaire  - qui fête d’ailleurs cette année ses 30 ans -, ajoutez un soupçon de modernisme et associez le tout à l’un des principaux acteurs de la pièce de rechange pour muscle cars et vous obtiendrez une fabuleuse voiture qui ne peut laisser indifférent tout bon passionnée d’automobile en général et de Pontiac Trans Am en particulier.

Year One, par cet intermédiaire, prend le prétexte de fêter les 30ans de Smokey and The Bandit pour démontrer son savoir faire et son professionnalisme. Cette série limitée de Bandit Year One correspond en fait a des Trans Am 77-79 coupés, avec ou sans T-top, réactualisées et proposées en 3 niveau de finition : BAN1, 2 ou 3.

UN MODELE DE BASE DEJA BIEN GARNI

ImageLe package de base comprend des vitres sans jonc chromé, des déflecteurs de passage de roues plus petits, des phares avant plus moderne et une batterie de diodes à l’arrière. De nombreuses pièces sont spécifiquement fabriquées pour cette édition spéciale, comme les boucliers en fibre de verre. A l’intérieur, l’électronique fait son apparition, notamment au niveau du rétroviseur. Les sièges sont de vrais baquets, le tableau de bord est modernisé avec des compteurs racing. Cerise sur le gâteau : vous avez même la possibilité de commander une CB avec son antenne en option !!!
Côté mécanique, les suspensions sont renforcées et des freins à disque 12’’ sont présents sur chaque roue. Le moteur est un 455ci de 450ch accouplé à une boite manuelle 5 rapports ou une automatique avec overdrive.

BAN2 : PERFORMANCE ET TECHNOLOGIE

La BAN2 est une extrapolation de la BAN1. L’électronique embarquée atteint son paroxysme avec un GPS, un autoradio de haute qualité, …
Les performances ne sont pas pour autant mises au placard. C’est d’ailleurs, avec le point précédent, la seconde particularité de cette version. Un arceau 4 points est maintenant présent dans l’habitacle, tout comme des pédales racing. Les freins passent au 13’’, les pneus prennent du volume obligeant à élargir les passages de roues, …
Le moteur quand a lui prend 100ch par rapport à la BAN1, rien que ça !!!

LE TERMINATOR !

ImageCette dernière évolution pousse le bouchon très haut. En effet, en plus de rajouter 2 points d’ancrage supplémentaire à l’arceau, un harnais 5 points fait son apparition. Vu les prétentions du monstre, il n’est pas là pour faire de la figuration.
J’en veux pour preuve la puissance du moteur : 700ch ! Vous avez le choix entre le 455ci des BAN1 et 2 mais augmenté à 496ci ou le LS7 (sur lequel ‘préparation moteur’ la fée s’est penchée). Pour stopper cette cavalerie, la BAN3 est équipée d’étriers 6 pistons sur des disques en 14’’.


Après l’Eleanor Shelby GT 500 du film ‘60s Chrono’ qui a ouvert la voie à ce genre de véhicule et toutes les autres réalisations intermédiaires d’autres ‘préparateurs’, YEAR ONE frappe un grand coup et impose pour le moment ces BANDIT comme la référence des muscles cars modernisés.

Prix de départ : 130 000 $. Ouille…

-= Cliquez sur ce lien pour accéder à la galerie de photo de ce modèle =-

Pour plus d'information / sources :
http://www.yearone.com/yodnn/Default.aspx?alias=www.yearone.com/yodnn/bandit
http://www.topspeed.com/cars/car-news/-yearone-builds-a-new-bandit-ar32840.html