Accueil
1968 Firebird Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
17-08-2007

ImageOn trouve assez peu de changement extérieur pour cette seconde année de production. Les Firebirds ont perdu leur custode (à l'avant des portes) et se sont vus rajouter des feux de position latéraux à l'arrière. Ces derniers repennent les formes du logo Pontiac. Les clignotants avant s'étirent pour déborder sur les ailes, faisant ainsi office de feux de position latéraux avant.

Les roues sont plus grosses et  les suspensions arrières rafermies. L'adoption d'amortisseurs décalés (un à l'avant de l'essieu arrière - le gauche, l'autre derrière - celui du côé passager) et le montage de nouveaux ressorts multi-lames y sont pour quelque chose. Le modèle de base, quant à lui, conserve son ressort simple lame.

DES MOTEURS PERFORMANTS : LA CLEF DU SUCCES SELON PONTIAC

Mais la principale nouveauté se trouve sous le capot. Le V8 400ci prend 5ch et passe à 330ch alors qu'un petit nouveau pointe le bout de son ventillateur. D'une cylindrée de 400ci, il est baptisé HO (High Ouput - sorties d'échappement surdimensionnées, code L74), développe 335ch et se positionne donc juste après le 400. Ce gain de puissance est obtenu grâce au renforcement des arbres à cames mais aussi aux tubulures d'échappement plus grosses dont le cheminement à partir du bloc est plus fluide.

Celui de la Raim Air est évalué à 335ch. Cependant, courant 1968, il est remplacé par le Raim Air II développant 340ch (nom de code : L67). C'est le même moteur que celui de la GTO, donné pour 366ch dans cette voiture. La restriction de puissance s'opère principalement au niveau des volets des carburateurs. En limitant leur ouverture (ils n'allaient pas jusqu'au bout), on limitait la puissance mais pas le couple. Il était uniquement disponible en boite manuelle 4 rapports ou automatique Turbo-Matic. Seulement 110 de ces Firebirds furent produites en 68 dont 89 en transmission manuelle.

On voit bien ainsi la politique de Pontiac : se différencier par LA Performance

En bas du tableau se trouvent toujours les 6 en lignes. Cependant, le 230ci est remplacé par le nouveau 250ci, 10ch plus puissant. Il est à noter que les 'petits' V8, les 326, sont remplacés par de nouveaux 350ci.

Le 4 mars 1968, les premières Firebird sortent de l'usine de Van Nuys, à Los Angeles.

1968 est l'année la plus prolifique de la première génération avec un total de 107112 unités, constitués 90152 coupés et 16960 cabriolets

 
< Précédent   Suivant >
© 2017 TransAm-fr.com, le site français des Pontiac Trans Am, Firebird & Formula
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.